UNIKIN : les autorités académiques ne souhaitent pas « qu’il y ait rebondissement des marches, les étudiants ont droit au cours parce qu’ils ont payé les frais »

By
ads


L’Administrateur du budget de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), Christine Bassosila Paoni redoutent de nouvelles manifestations des étudiants après la reprise ratée des cours ce lundi 24 février 2020 dans cet établissement public après la suspension des activités il y a un mois.

M. Bassosila a exprimé sa crainte dans un contexte de grève des professeurs qui dénoncent le « manque de volonté politique » du gouvernement qu’ils accusent de ne pas prendre en compte leurs revendications en améliorant leurs conditions de travail et le refus du Premier ministre de les recevoir.

« Les étudiants ont droit au cours parce qu’ils ont payé les frais, mais les professeurs ont leurs revendications qui sont aussi valables. Attendons voir ce que demain nous dira. Je ne peux pas dire aujourd’hui s’il y aura rebondissement des marches ou pas, nous souhaitons qu’il n’y ait pas rebondissement, que les étudiants comprennent tout simplement que quelque part il y a une cuisine qui va se préparer et qu’ils vont reprendre les cours dans les bonnes conditions. », a-t-elle dit après une réunion avec le conseiller spécial du chef de l’Etat et conseiller spéciale du chef de l’État et coordonnateur de la coordination pour le changement de mentalité, Jacques Kandgudia qui a fait déplacement du campus.

Des centaines d’étudiants ont répondu présent ce lundi à l’UNIKIN. Pour sa part, le secrétaire général académique demande « aux étudiants qui trainent encore à la maison de regagner le campus. » et « au conseiller spécial (du chef de l’Etat) de pouvoir nous aider à pouvoir être notre fidèle interprète auprès du chef de l’État pour que les revendications trouvent la solution dans un meilleur délai et que la quiétude règne à l’UNIKIN ».

Ivan Kasongo

 



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News