RDC : Une dizaine de civils tués lors des combats entre deux groupes armés à Masisi

By
ads


Au moins 15 civils ont été tués lundi 3 février lors des combats entre les miliciens Nyatura et ceux de Nduma defence of Congo Renové (NDC-R) au village Nyange, dans la localité Kahira (territoire de Masisi), dans l’est du pays. 

Les victimes ont été achevées à la machette et armes à feu, d’après les sources locales.

« Ils sont entrés dans l’avant-midi de ce lundi et ont tué à la machette des femmes, et les hommes. Ils ont également pillé nos bétails et plusieurs autres biens de valeurs. Nous appelons les forces loyalistes à intervenir puisque nous craignons les représailles de NDC-R », a dit à ACTUALITE.CD le président de la jeunesse de la localité Kahira,  Harerimana Jackson.

Selon le projet Kivu security piloté conjointement par Human Rights Watch et le Groupe d’études sur le Congo, 14 civils ont péri dans cette attaque. La localité attaquée était sous contrôlée par la milice NDC-R.  

L’administrateur du territoire de Masisi M. Nkongolo a confirmé l’attaque sans avancer un quelconque bilan.

L’armée quant à elle, s’est montrée « heureuse » que deux groupes armés s’affrontent, en dépit des dégâts humains énormes.

« Quand les groupes armés s’affrontent cela profite à l’armée loyaliste mais au regard de ceux qui s’est passé hier, vu qu’il y a eu mort des civils innocents et pillage des biens de la population, le regard du général est braqué sur cette zone. La population devrait continuer de faire confiance en son armée », a réagi le Major Guillaume Ndjike Kaiko.  

L’activisme des groupes armés est intense dans le territoire de Masisi. FDLR, Nyatura, APCLS, CNRD, sont notamment les promoteurs de l’insécurité dans cette partie du pays riche en terres arables et minerais.

Yvonne Kapinga

 



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News