RDC : l’UNICEF invite les acteurs de la société civile et le gouvernement à s’impliquer pour la vulgarisation de loi portant les droits de l’enfant

By
ads


En marge de la commémoration du  30ème anniversaire de la convention relative aux droits de l’enfant, le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance “UNICEF”/RDC a réuni lundi 18 novembre 2019, dans ses installations à Kinshasa, les acteurs opérant dans le secteur de l’éducation pour tabler sur la situation de la convention des droits de l’enfant “CDE”.

Il ressort de cet entretien,  une faible vulgarisation de la loi portant les droits de l’enfant au sein des bénéficiaires.

Pour Serge Wengi, administrateur et chargé de la communication à l’UNICEF/RDC, plusieurs contraintes sont liées à la vulgarisation de la dite loi notamment les moyens financiers.

Par ailleurs, il note des avancées significatives dans les innovations portées au sein de la dite Convention depuis son adoption.

“Depuis l’adoption de la convention relative aux droits de l’enfant, aujourd’hui on enregistre les avancées dans plusieurs domaines. On a parlé de l’enregistrement des naissances, en 2014 la RDC ne comptait que 25 % d’enfants enregistrés à l’état civil, en 2018 selon l’enquête mixte, la RDC se retrouve à 40%. C’est  quand-même même un Progrès”, a-t-il martelé.

Il invite par ailleurs les acteurs de la société civile, le gouvernement et autres acteurs éducatifs à s’impliquer dans la vulgarisation de cette loi afin d’arriver à l’idéal de la convention des droits de l’enfant.

Il sied de signaler que  ce  30ème anniversaire de la célébration de l’adoption de la convention sur le les droits de l’enfant est une opportunité de réaffirmer solennellement que l’enfant, en tant que sujet de droit, doit bénéficier de toute l’attention de la société congolaise.

Dostin Eugène Luange



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News