RDC: Luhaka interdit aux chefs d’établissements publics de l’ESU de solliciter l’octroi des crédits bancaires sans autorisation

By
ads


Thomas Luhaka Losendjola, Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), a constaté que certains chefs d’établissements publics de l’enseignement supérieur et universitaire s’adressent directement aux institutions bancaires pour solliciter l’octroi d’un crédit sans que le Conseil d’administration de leur ressort en soit informé, encore moins sans l’avis favorable de la telle. 

« Je rappelle qu’une telle pratique est non seulement contraire à la bonne gouvernance dans la mesure ou elle constitue une entorse grave à l’acte d’engagement éthique auquel chacun a individuellement adhéré, mais aussi et surtout cette pratique met en danger l’existence même de l’établissement dans l’hypothèse d’une incapacité de remboursement du crédit », dit-il dans une note circulaire signée le 3 février.

Il invite ainsi à tous les Chefs d’Etablissements publics, sous peine des sanctions sévères, au respect strict des prescrits du vade-mecum du gestionnaire en matière de crédit. Le ministre rappelle également qu’il est prohibé d’utiliser les anciennes autorisations pour les besoins actuels ou futurs.

Le ministre instruit ainsi les Chefs d’établissement qui auraient sollicité le crédit bancaire sans l’avis favorable de la tutelle-depuis septembre 2019 à ce jour- de déposer à la cellule financière de son cabinet le dossier de demande de crédit. Le délai leur imparti était de trois jours.

Lire aussi:Interdiction de perception des quotités des frais académiques : Thomas Luhaka prend acte de la décision de Ilunkamba

 



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News