RDC : Les sociétés pétrolières plaident pour le maintien du système de consignation du carburant

By
ads


 

La Ministre de l’Economie Nationale , Acacia Bandubola, s’est entretenue ce mercredi 25 septembre avec le groupe Professionnel des Distributeurs des produits pétroliers ( GPDPP). 

 

Au cours de cet entretien de prise de contact, les responsables des sociétés pétrolières évoluant en République Démocratique du Congo (RDC), dont Engen, Total,  cobil, socir, ont souligné auprès de la ministre la nécessité de soutenir le système de consignation de carburant dans le pays.

 

“Nous avons indiqué à la nouvelle équipe qu’il faut absolument soutenir nos systèmes de consignation dans le pays , c’est un système par lequel les fournisseurs apportent le carburant dans le pays sous leur nom avec la confiance que l’État ne va jamais réquisitionner le produit mais aussi la confiance que les sociétés commerciales vont acheter le produit …Nous avons des produits qui sont disponibles dans le pays, et les sociétés achètent au jour le jour les produits qui sont à l’intérieur du pays…nous avons demandé à la nouvelle équipe de soutenir ce système de façon qu’il n’y ait plus de rupture de stock d’ailleurs cela s’est avéré depuis plusieurs années il y a une stabilité d’approvisionnement à cause de ce système”, a déclaré à la presse, le directeur général de la société Engen Charles Nikobasa 

 

Les responsables des  sociétés pétrolières ont par ailleurs soulevé le problème de réajustement de la structure des prix  pour leur permettre de mieux approvisionner le pays en carburant, ils ont dénoncé la multiplicité des marchés parallèles à travers le pays, en indiquant que certains produits pétroliers entrent en  fraude et sont vendus à des prix très bas tout en  faisant la concurrence aux pétroliers qui respectent la structure de prix , ainsi que la multiplicité des taxes et redevances

 

La ministre de l’Economie a émis le vœu de voir les pétroliers et le gouvernement  travailler “main dans la main afin qu’il n’y ait jamais rupture de stock de carburant et que le pays soit approvisionné normalement”.

 

La majorité de provinces de la RDC regorgent du pétrole et le gouvernement souhaiterait que cette richesse profite à la population. Vingt-quatre provinces de la RDC regorgent le pétrole, avait révélé l’ancien ministre des hydrocarbures, Aimé Ngoy Mukena lors de la table ronde sur la promotion de l’exportation des produits congolais organisé en avril 2018.

 

 

Christine Tshibuyi



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News