RDC :Les dépenses pro-pauvres non exécutées évaluées à 413 millions USD

By
ads


Le projet de société du président de la République est bâtie sur la vision le peuple d’abord. Ce qui implique de privilégier les dépenses qui bénéficient avant tout aux  masses populaires. A l’analyse des états des finances publiques, il s’observe que les dépenses de lutte contre la pauvreté n’ont été exécutées qu’à la hauteur de 59,5% au 30 juin, laissant un gap de 413 millions USD. 

Le président de la République, Félix Tshisekedi, doit se donner les moyens de sa politique centrée sur la vision “le peuple d’abord”. Sans quoi, ce slogan restera creux. Durant les six premiers mois de l’année, le budget de l’Etat, alors qu’il fait la part belle aux institutions politiques, n’a pas pu financer totalement les dépenses destinées à la lutte contre la pauvreté en République démocratique du Congo.

Les dépenses exécutées au budget national en date du 30 juin 2019 sont évaluées à 3.079.195.203.759.FC (1,762 milliard USD) contre des prévisions linéaires de 4.802.445.328.869 FC (2,748 milliards USD), soit un taux d’exécution de 64,1%, selon les données de la Direction de la préparation et de suivi du budget.  Il se dégage donc que les dépenses non exécutées sont de l’ordre de 986,96 millions USD, à juin 2019. Lire la suite sur DESKECO.COM



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News