RDC : Les catholiques souhaitent que la gratuité de l’enseignement soit irréversible, la CENCO disposée à apporter sa contribution

By
ads


La Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) plaide pour que la gratuité de l’enseignement primaire soit irréversible. Les évêques disent être disposés à apporter leur contribution dans la recherche des solutions « pour surmonter les principales difficultés qui risquent de compromettre la réussite de cette politique ou de contribuer à la baisse du niveau de l’enseignement ».

Dans une déclaration faite ce lundi 16 décembre, l’épiscopat déplore, par exemple, le non paiement des enseignants qui prestent depuis septembre, l’insuffisance des salaires qui – pour certains – sont sensiblement revus à la baisse.

Parmi les défis, les catholiques citent notamment la démotivation des enseignants (nouvelles unités et non payés) ainsi que tous les agents d’appoint en provinces (directeurs de discipline, surveillants, sentinelles, secrétaires, ouvriers, etc.) Il y a aussi les difficultés de fonctionnement des écoles non budgétisées par manque de fonctionnement, la grève passive ou active des enseignants dont la rémunération est non satisfaisante, les effectifs pléthoriques entraînant l’insuffisance des infrastructures, le manque de matériels didactiques et de manuels scolaires particulièrement dans les classes de 7e et 8e pour certains cours inscrits au programme, etc.

 

Christine Tshibuyi

Lire aussi : Gratuité de l’enseignement : 1 898 écoles ne sont ni mécanisées ni budgétisées



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News