RDC : la société civile recommande au gouvernement la tenue des élections locales d’ici mars 2020

By
ads


La société civile recommande au gouvernement d’organiser les élections urbaines, municipales et locales d’ici le premier trimestre 2020. Cette recommandation ressort des travaux du 2ème forum des organisations de la société civile par le cadre de concertation national des organisations de la société civile (CCNSC) et clôturés vendredi 29 novembre. Le CCNSC a également décrié le non respect de la décentralisation.

Ces organisations disent constater la nomination des autorités municipales, urbaines et locales par le pouvoir du fait de la non tenue jusqu’à ce jour des élections locales, municipales et urbaines,  du non respect des dispositions sur la retenue à la source, de l’interférence du pouvoir central au fonctionnement des assemblées provinciales et la non application complète de la loi sur la libre administration de provinces.

« Recommandons au gouvernement d’organiser les élections locales, municipales et urbaines d’ici le premier trimestre 2020 afin de doter les entités territoriales décentralisées (ETD) des animateurs légitimes, respecter les dispositions relatives à la retenue à la source, mettre fin à l’interférence sur le fonctionnement des assemblées provinciales dans les différentes provinces du pays et mettre en application complète la loi sur la libre administration de provinces », disent-elles.

Intervenant sur la thématique perspectives de travail des organisations de la société civile à l’Horizon 2030, à l’ouverture de ce forum, la Conférence Espicopale Nationale du Congo (CENCO), à travers son représentant le père Clément Makiobo de la commission justice et paix, avait invité les organisations de la société civile à plaider pour l’organisation des élections locales en RDC.

Pour la CENCO, doter les entités territoriales décentralisées (ETD) des animateurs issus des urnes favorisera la gouvernance locale participative et évitera des crises dues à la mégestion des fonds publics et autres détournements des finances destinées au développement des communautés.

Dans le projet de budget 2020 en examen à la commission économie et finances de l’Assemblée nationale, une enveloppe de 220 milliards de FC a été réservé pour les élections urbaines, municipales et locales. Dans le calendrier de la Commission Electorale Nationale Indépendante publié le 5 novembre 2017, la convocation de l’électorat était prévue pour mars 2019. Elle n’a pas eu lieu. L’élection des conseillers communaux et des secteurs/chefferie était programmée pour le 22 septembre 2019 tandis que celle combiné des conseillers urbains, des bourgmestres et des chefs des secteurs/chefferie pour le 4 décembre et l’élection des maires et maires adjoints pour le 25 janvier 2020. Une nouvelle programmation devrait être arrêtée au vu du retard pris.

L’équipe de la CENI fin mandat depuis juin 2019 a déposé à l’Assemblée nationale son rapport général après 4 ans de commande. Elle s’apprête à céder sa place à une nouvelle équipe probablement avec une nouvelle configuration de la centrale électorale.

Contexte

Du 26 au 29 novembre, le cadre de concertation national de la société civile (CCNSC) qui est un regroupement des organisations de la société civile mis en place lors du 1er forum de la société civile tenu en 2013, a organisé le 2ème forum sous le thème : « repenser le rôle des organisations de la société civile » avec 240 participants, venus de toutes les provinces du pays. Plusieurs thématique ont été au programme dont la gouvernance économique, la sécurité, la décentralisation, la responsabilité et engagement de la société civile, le partenariat entre la société civile et les partenaires techniques et financiers, le partenariat entre le pouvoir public et les organisations de la société civile, l’autonomisation de la société civile, la pérennisation, l’enjeu du genre et la transition numérique.

La table ronde a bénéficié de l’appui financier de l’Union Européenne et de Diakonia, une organisation humanitaire suédoise œuvrant pour un monde équitable et durable sans pauvreté.

Fonseca Mansianga



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News