RDC: la candidature de la rumba congolaise sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité déposée

By
ads


Le professeur Yoka lye, président de la Commission nationale/Rumba, a annoncé ce vendredi 27 mars le dépôt de la candidature de la Rumba congolaise sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité (sous l’égide de l’Unesco) depuis jeudi 26 mars. Il rappelle que cette candidature est commune avec la République soeur du Congo-Brazzaville,  pour des raisons historiques évidentes (la Rumba n’est-elle pas fille du pool Malebo!), et pour des facilités stratégiques et tactiques. 

Depuis fin février 2020,  grâce aux conseils du bureau Unesco à Kinshasa,  une feuille de route commune a été établie,  avec comme moments forts des ateliers méthodologiques et alternatifs à Brazzaville et à Kinshasa, avec un colloque international les 12 et 13 mars à Kinshasa réunissant les experts ainsi que les ministres de la Culture des deux rives, et enfin avec la rédaction de la requête pour cette inscription. Premier verdict,  septembre 2020.

La Rumba congolaise est présentée comme un élément exceptionnel vecteur du Beau, du Bien, du Vrai,  avec des valeurs ajoutées de cohésion sociale,  de résilience et de résistance ; et ce, depuis les années éprouvantes de la traite négrière au 16e siècle, jusqu’à l’après-indépendance et ses “ambiances ” sulfureuses, en passant par les périodes de mobilisation sociale ou politique. Au total, avec déjà le succès de cette Rumba congolaise à travers le monde, si l’inscription est confirmée, elle permettra la reconnaissance mondiale et confirmée de la Rumba congolaise, avec des possibilités de renforcement des capacités des métiers de la musique,  la promotion des industries créatives, l’amélioration  des programmes de formation professionnelle.



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News