RDC-Ituri : plus de 200 000 personnes forcées de fuir leur foyer durant ces deux derniers mois

By
ads


Plus de 200 000 personnes ont été forcées de fuir leur foyer durant ces deux derniers mois seulement, rapporte le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). 

 

Tant les personnes déplacées que leurs hôtes sont vulnérables aux attaques et contre-attaques survenant de façon répétitive, explique l’agence onusienne.

 

Certains déplacés, qui avaient tenté un retour chez eux, sont de nouveau la cible d’attaques et de menaces continuelles de la part des groupes armés, note HCR.

Entre la violence s’accroît dans plusieurs régions de la province. Un rapport de la Stratégie opérationnelle de lutte contre l’insécurité dans la ville de Bunia (SOLIBU), renseigne que le nombre d’alertes/appels reçus par le N°vert en avril est passé de 1482 à 1806. Soit 21,8% d’augmentation.

Côté intervention, une légère hausse par rapport au mois de mars : 433 contre 418 en mars.

Au total, 296 arrestations ont été opérées en avril contre 319 pour le mois de mars 2020, ajoute le rapport de la SOLIBU.

Avec le risque de communautarisation » du conflit à Mahagi, une mission conjointe Monusco députés provinciaux entamée depuis lundi des discussions avec des leaders de ce territoire.

Les consultations iront jusqu’au 18 mai. Elles devront aboutir à une feuille de route en vue de l’organisation d’un dialogue communautaire.

Entretemps, plusieurs dizaines leaders originaires de Mahagi sont formés aux environs de Bunia par la Monusco sur la sécurité et la protection des civils dans les zones à risque.



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News