RDC – Indaba Mining : l’investissement Kibali évalué à plus 2,7 milliards USD (Mark Bristow)

By
ads


Le PDG de Kibali Gold Mines Mark Bristow a eu un tête-à-tête avec le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, en marge  ‘ du forum Indaba  mining 2020  tenu récemment à Cap town en Afrique du Sud.

Mark Bristow a, au cours de cet entretien, affirmé que depuis 2009, sa société a investi plus de 2,7 milliards USD en RDC.

« C’est un investissement qui a commencé en 2009 et s’est étalé sur neuf ans. Nous y avons mis plus de 2,7 milliards USD. Il s’est fait dans les règles de temps que nous nous sommes impartis », a-t-il déclaré au sortir de l’audience avec le premier ministre.

Il a affirmé avoir rassuré  Sylvestre Ilunga quant à la détermination de son entreprise de travailler dans le strict respect du Code minier congolais, tel que révisé en 2018.

M. Bristow  indique que son entreprise s’investit déjà dans l’exploration afin d’élargir le champ d’action dans la zone nord-ouest de la RDC qui dispose d’un potentiel d’or très important.

Il a saisi cette occasion pour exprimer, à l’endroit du premier ministre, la gratitude de son groupe d’appartenir à l’histoire minière de la RDC qui est en pleine élaboration.

 « Dans tout ce que nous devons faire, nous avons à l’esprit que notre travail doit bénéficier à toutes les parties prenantes. Nous sommes engagés à continuer à œuvrer dans cette lancée. Et, c’est quelque chose sur laquelle nous allons nous assurer pour travailler», a promis Mark  Bristow.

Pour sa part,  Cyrille Mutombo, directeur général de Kibali, a indiqué que  Kibali Gold Mines est déterminée à battre son propre record de production en 2020.

« Les mines, c’est un business qui se fait à long terme et non en un jour. Nous avons cette expérience en RDC, ce pays où nous avons connu les hauts et les bàs. Mais le plus important est que nous, en tant que partenaire, nous sommes fiers d’appartenir à l’histoire que nous sommes en train d’écrire sur la RDC », a-t-il rassuré.

Mark Bristow a par ailleurs affirmé que ce face-à-face avec le premier ministre congolais était aussi l’occasion pour lui de saluer l’alternance pacifique intervenue au sommet de l’Etat congolais. 

 « La RDC est un pays béni des ressources minières et naturelles qui peut produire de la nourriture, de l’électricité et donner plusieurs choses à l’Afrique et au monde entier. Comment travailler ensemble pour s’assurer que cela devienne une réalité ? C’est un voyage que nous avons commencé. J’estime que nous sommes dans le bon et le Congo va continuer sur cette lancée », a-t-il déclaré.

Kibali Gold Mines compte actuellement  5 004 employés, nationaux comme internationaux, dont 4 644 (98%) du staff national. Elle a jusque-là investit plus de 1,2 million de dollars américains  dans  les œuvres sociales et communautaires dans le cadre de la Responsabilité sociétale de l’entreprises (RSE).

En 2019, Kibali a produit 815.000 onces. Un record ! 

À signaler que Kibali comprend 10 permis couvrant une superficie d’environ 1.836 Km2 dans les champs aurifères de Moto dans le nord de la ville de Kisangani. Kibali est une co-entreprise (JV) entre Barrick Golf Corporation (45%), Anglo Gold (45%) et la société publique Sokimo (10%).
Le projet Kibali est géré par Barrick.

 Israël Mutala



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News