RDC : Equity Group Holdings a racheté la BCDC

By
ads


Le directeur de Equity Bank Célestin Mukeba a confirmé le 9 septembre, devant les agents et cadres de sa banque,  le rachat de la BCDC par Equity Group Holding Plc (EGH). C’est un grand coup que vient d’opérer Équity Bank. Avec cette acquisition Equity veut étendre son réseau en RDC en particulier et en Afrique en général. 

Il ne reste plus que quelques formalités administratives notamment auprès de la Banque Centrale du Congo.

Cette acquisition est aussi une fierté du management congolais de Equity Bank RDC, animé par Célestin Mukeba, épaulé notamment par Hugues Bonshe.

Trois jours plus tôt, le 6 septembre, Equity Group Holdings Plc (EGH) par l’entremise de son président directeur général James Mwangi avait annoncé que son conseil d’administration a donné son approbation à la conclusion d’un accord avec certains actionnaires (les actionnaires vendeurs) de la Banque Commerciale du Congo (BCDC) pour l’achat au comptant d’une participation majoritaire dans l’actionnariat de ladite banque (la transaction proposée), en vue d’une fusion de ses activités avec celles de sa filiale bancaire existante en RDC, Equity Bank Congo.

Selon la même source, la transaction proposée est soumise aux conditions habituelles des opérations de cette nature, y compris, mais sans s’y limiter, à la réalisation d’une Due Diligence, la conclusion des conventions d’opération détaillées, l’obtention et l’approbation des actionnaires et l’obtention des approbations réglementaires de l’Autorité des marchés financiers, de la Banque Centrale du Kenya, de la Banque Centrale du Congo et des autorités de régulation (le cas échéant). 

Signalons par ailleurs que la BCDC est agréée par la Banque Centrale du Congo pour fournir des services bancaires en RDC.

En acquérant la BCDC poursuit James Mwangi, Equity Group Holdings Plc pourra étendre sa présence en Afrique. 

En outre, par le biais de la transaction proposée, EGH vise à fournir un accès à des services financiers compétitifs et adaptés, afin d’améliorer la vie et les moyens de subsistance des populations, tout en apportant une valeur significative à ses parties prenantes”, a indiqué James Mwangi. 

Selon le président directeur général, la transaction proposée est l’occasion pour EGH de concrétiser sa vision de bâtir la première institution financière d’Afrique subsaharienne, en fournissant des produits et services innovants à ses clients, notamment par l’utilisation efficace de la technologie.

Dr James Mwangi récise en outre que jusqu’à ce que d’autres annonces concernant la transaction proposée soient faites, les actionnaires d’EGH et les autres investisseurs sont invités à faire preuve de prudence, lorsqu’ils négocient des actions ordinaires d’EGH à la Bourse de Nairobi, à la Bourse de l’Ouganda et à la Bourse du Rwanda.

Jephté Kitsita



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News