RDC : environ 2.500.000 enfants ont repris le chemin de l’école grâce à la mesure de la gratuité de l’enseignement primaire (Félix Tshisekedi)

By
ads


Au cours de son adresse sur l’état de la Nation devant les deux chambres du parlement réunies en congrès ce vendredi 13 décembre, Félix Tshisekedi a affirmé que la mesure de la gratuité de l’enseignement primaire a permis à environ 2.500.000 enfants à l’âge scolaire de reprendre le chemin de l’école.

« C’est ici l’occasion de vous informer que cette mesure de gratuité a permis de remettre sur le chemin de l’école environ 2.500.000 enfants à l’âge de scolarité, jadis exclus du système éducatif. Sur 132.617 enseignants non payés, le gouvernement a procédé depuis le mois de septembre dernier, à la prise en charge de 34.740 enseignants non payés du primaire. Les 97.877 enseignants non payés de la maternelle, du secondaire et des bureaux gestionnaires, sont programmés pour le premier trimestre 2020. A cela s’ajoute la prise en charge de nouvelles unités après leur identification au courant du deuxième trimestre 2020.

A la problématique du nombre réduit d’écoles publiques pouvant contenir ces élèves, Félix Tshisekedi rassure : « Pour palier à l’insuffisance des écoles pouvant contenir l’afflux  des élèves suite à la mise en œuvre effective de cette mesure de la gratuité de l’enseignement primaire, le programme du gouvernement prévoit la construction, l’équipement de 10.000 salles de classes opérationnelles en 2020 ».

Contexte

403 députés et 82 sénateurs sont présents pour l’audition de ce grand oral en présence de Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale et présidente pour cette année du congrès.

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo avait prêté serment le 24 janvier 2019. La Cour Constitutionnelle, siégeant en matière de contentieux électoral, avait confirmé dans la nuit du 19 au 20 janvier sa victoire à la présidentielle du 30 décembre 2018 faisant de lui le 5e président de la RDC.

Plusieurs promesses ont été faites sur l’instauration de l’Etat de droit, la gratuité de l’enseignement primaire, la sécurisation de l’Est de la RDC, la lutte contre la corruption, la lutte contre pauvreté, etc. Ce premier discours sur l’État de la nation devrait donner des explications sur l’état d’avancement des chantiers.

 Thérèse Ntumba



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News