RDC : baisse du taux de mortalité chez les enfants (Unicef)

By
ads


Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef), annonce la diminution du taux de mortalité chez les enfants en République démocratique du Congo. C’est le représentant de l’Unicef en RDC, Edouard Beigbeder, qui l’a annoncé ce mercredi 12 Février 2020 à Kinshasa.

L’agence onusienne justifie ce progrès notamment par la vaccination assurée aux enfants dès la naissance.

« Notre vision est que tous les enfants congolais aient un meilleur avenir et préparer le Congo de demain. La bonne nouvelle est la diminution de la mortalité, dans les années 1970, un enfant sur quatre n’atteignait pas l’âge de cinq ans et aujourd’hui moins d’un enfant sur 10 n’atteint pas l’âge de cinq ans. Donc cela démontre des progrès certains, mais cela montre aussi qu’on a beaucoup des choses à faire notamment dans la vaccination, dans tous ce qui touche la naissance de l’enfant, l’accouchement de sa mère dans les conditions où il se passe et les premiers soins qui sont délivrés à cet enfant », a expliqué Edouard Beigbeder, à l’occasion de la conférence hebdomadaire de l’ONU mercredi à Kinshasa.

« La dernière enquête MICS de 2018 indique que seuls 35% des enfants sont complètement vaccinés. Il s’agira pour UNICEF de travailler avec le gouvernement et tous les acteurs pour amener cette couverture à 60% en 2024.  En outre, le programme pays ambitionne de porter la proportion des accouchements assistés par un personnel médical de 75% à 85% d’ici 2024», dit l’Unicef.

Unicef avait lancé le 4 décembre 2019, son appel d’urgence 2020 pour récolter un montant, sans précédent, de 4,2 milliards USD (environ 3,8 milliards d’euros), afin de venir en aide à 59 millions d’enfants dans 64 pays du monde.

Pour la RDC, le même document relevait qu’avec les 262 millions de dollars américains que cette organisation cherche pour les réponses humanitaires lui permettront d’apporter une réponse intégrée et multisectorielle, principalement dans les régions confrontées à des déplacements importants de populations et à des épidémies, dont Ebola et rougeole.

Ivan Kasongo

 



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News