RDC : au moins un mort, plus de 14 000 maisons détruites suite aux inondations à Zongo

By
ads


Une personne a trouvé la mort dans la ville de Zongo (Sud-Ubangi) suite aux inondations provoquées depuis plus de deux semaines par la crue de la rivière Ubangi. C’est la ministre provinciale en charge des affaires sociales et actions humanitaires, Marie Thérèse Thontwa qui donne la nouvelle après une mission de crise effectuée dans différents coins de la province du Sud-Ubangi.

« Une dame qui voulait sauver ses cinq enfants s’est vue arracher un enfant emporté par les eaux de pluie. Elle a réussi à sauver les quatre autres », a-t-elle expliqué.

Mme Thontwa a donné des chiffres quant aux dégâts matériels enregistrés.

« Après trois jours de voyage à Zongo, il y a 5 137 ménages sans-abris, 14 200 maisons, 12 écoles, 21 ponts inondés, 48 édifices publics (bureaux de la police, de la DGM, abattoirs, ponts, 2 forages de la REGIDESO,), 893 hectares de champs détruits, 155 réfugiés centrafricains hors camp affectés », a ajouté la ministre.

Le gouvernement central a annoncé à l’issue du conseil des ministres tenu vendredi, qu’il va mobiliser un fonds pour venir en aide aux victimes des inondations au Sud-Ubangi. Selon Steve Mbikayi, ministre des Actions Humanitaires et Solidarité Nationale, les inondations ont créé une situation humanitaire préoccupante et critique tout le long de la rivière Ubangi où la destruction et la vulnérabilité de la population affectée ne cessent de s’alourdir.

Le jeudi dernier, les parlementaire et le gouverneur du Sud-Ubangi ont rencontré le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba auprès de qui ils ont plaidé leur province soit déclarée « zone sinistrée » et que l’aide soit une « urgence ». 

Mais la même situation sévit également dans la province du Nord-Ubangi où près de 9.000 personnes vivent à la belle étoile. 

Alexandre Mawelu, à Gemena

 



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News