Projet de loi de finances 2020 : la société civile s’indigne de l’augmentation à 59% des crédits des institutions

By
ads


Le réseau gouvernance économique et démocratie (Reged) et d’autres organisations de la société civile se sont indignés de l’augmentation des crédits alloués aux institutions dans la loi de finances 2020, amendée au parlement. C’était au cours d’une conférence de presse organisée ce vendredi 27 décembre sur l’analyse budgétaire du projet de loi de finances 2020.

Ces structures de la société civile saluent l’augmentation des prévisions de recettes estimées à 11 milliards USD mais s’inquiètent que l’accroissement des recettes profite en grande partie au fonctionnement des institutions. Selon son rapport d’analyse, les dépenses de fonctionnement des institutions prévues dans le projet de loi de finances 2020 sont évaluées à 975 millions USD, soit une augmentation de 59% par rapport à 2019.

Sur ce, elles préconisent la réduction de l’enveloppe accordée aux institutions. Ils estiment que ces fonds devraient plutôt être affectés dans d’autres secteurs prioritaires.

« La réduction des crédits alloués aux dépenses des institutions et des cabinets ministériels, en faveur des secteurs prioritaires peuvent favoriser la croissance économique et réduire la pauvreté. Cette réaffectation des crédits indûment accordés dans les institutions et ministères sur les frais secrets de recherche et fonds spécial d’intervention, sont évalués à hauteur de 88,6 milliards de Fc », dit le rapport de l’analyse du budget 2020 de la société civile.

Le projet de budget adopté par le parlement devrait être promulgué par le président de la République avant la fin de l’année, selon la constitution.

Ivan kasongo



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News