[Opinion] Bukanga-Lonzo : entre fake news et articles commandés, l’IGF et son équipe de communication multiplient les manœuvres

By
ads


Par Jean Christophe Mutombo, expert en Audit Interne et Contrôle de Gestion

Tout récemment, POLITICO.CD a publié un article qui révèle que le Trésor public congolais avait procédé, par ordre de paiement informatisé (OPI), au paiement de deux tranches d’un montant total de 7.392.162.577,00 CDF, soit 7.989.408.08 USD pour l’achat de « Ultimate Building Machine» pour le compte du projet Bukanga Lonzo et que 6 ans après, cette machine n’a jamais été livrée.

Aussi, POLITICO.CD affirme disposer d’une copie du rapport de l’IGF sur Bukanga Lonzo. Cette révélation est étonnante car, de son côté, le Premier Ministre honoraire Matata Ponyo Mapon affirme n’avoir jamais accédé à ce rapport après plusieurs demandes formelles adressées à l’IGF, d’abord le 25 novembre 2020 (cf. Lettre réf. no. MPM/SENAT/KM/2020/024) et ensuite le 03 décembre 2020 (cf. Lettre réf. no. MPM/SENAT/KM/2020/025).

Dans un document partagé au cours de son point de presse, le Premier ministre Matata Ponyo précise que le seul texte que l’IGF lui a transmis était une note synthèse intitulée : « Note synthèse des éléments du rapport de mission sur la gestion du projet « Parc Agro-Industriel de Bukanga Lonzo » ». En sus a-t-il ajouté que même la partie du Rapport lui concernant n’a jamais été mise à sa disposition.

POLITICO.CD affirme que, le Trésor public congolais a procédé, par ordre de paiement informatisé (OPI), au paiement de deux tranches d’un montant total de 7.392.162.577,00 CDF, soit 7.989.408.08 USD pour l’achat de « Ultimate Building Machine » pour le compte du projet Bukanga Lonzo, et que 6 ans après, cette machine n’a jamais été livrée.

Pourtant, dans la note synthèse que l’IGF a transmise au Premier Ministre honoraire Matata Ponyo Mapon, le paiement en lien avec l’achat de « Ultimate Building Machine » n’a jamais été indiqué. En dépit de ce fait, devrions-nous sous-entendre que le rôle du Premier Ministre est celui d’un agent de logistique qui commande et réceptionne le matériel? Alors qu’au même moment il existe un Contrat dûment signé entre l’État congolais et AFRICOM qui désigne clairement que le partenaire AFRICOM comme l’unique responsable de la gestion financière et technique du projet Bukanga Lonzo? Autant de question que POLITCO.CD devra également examiner.

À quel compte bancaire était versé les différents montants détournés? Qui en sont les bénéficiaires? D’après le Premier ministre honoraire, la réponse à ce questionnement ne relève pas de « responsabilité intellectuelle » comme veut le faire croire l’IGF dans l’objectif de tout ramener au Premier Ministre honoraire. Il faut identifier nommément le compte bancaire, ainsi que les bénéficiaires.

Par Jean Christophe Mutombo, expert en Audit Interne et Contrôle de Gestion



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News