Nord-Kivu : les petits producteurs agricoles dotés des entrepôts de stockage dons du  PAM et de la FAO

By
ads


Dans le cadre du projet “développement transitoire au travers de la chaîne de valeur agricole et la diversification des moyens de subsistance”, le Programme Alimentaire Mondial et l’Organisation des Nations-Unies  pour l’alimentation (FAO) ont construit trois entrepôts communautaires des petits producteurs agricoles dans les groupements de Buhumba (territoire de Nyiragongo), Rugari (territoire de Rutshuru) et Kamuronza (territoire de Masisi). La cérémonie de remise de ces infrastructures est intervenue mardi 25 février 2020 à Rugari en présence de plusieurs autorités politico-administratives et plusieurs producteurs agricoles. 

 Les trois complexes sont composées d’un entrepôt pouvant stocker jusqu’à 400 tonnes des vivres, d’une boutique pour approvisionner collectivement et régulièrement les petits producteurs des intrants agricoles de bonne qualité, d’un abris d’unité de transformation d’une valeur ajoutée de la production qui allège également le travail des femmes et favorise la consommation de différentes denrées et une aire de séchage pour l’étalage des produits après la récolte avant le conditionnement dans l’entrepôt. 

15 000 ménages dont 62% des femmes répartis dans 248 organisations des petits producteurs sont ciblés par le projet. 5 autres entrepôts sont en construction dans 5 autres groupements des territoires de Nyiragongo, Masisi et Rutshuru.  

La construction de ces installations de stockage permet non seulement la réduction des pertes liées au stockage et mais aussi la vente des produits à un stade ultérieur lorsque de meilleurs prix sont disponibles sur le marché. 

” Avant l’intervention du projet, en raison du manque de système de stockage, les petits exploitants étaient exposés aux pertes après récolte et dépendaient des prix fixés par les acheteurs. Ils n’avaient aucun moyen de négociation et vendaient leurs produits à bas prix. Ces contraintes continuent de maintenir l’agriculture au niveau de subsistance plutôt que de promouvoir les excédents et la commercialisation. De plus, en l’absence de système de stockage adéquat, environ 30% de la production agricole de la récolte à la consommation est perdue” a dit Taban Lokonga, chef des programmes au PAM Goma.

 

Jonathan Kombi



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News