Nord-Kivu : 23 nouveaux activistes de la LUCHA transférés à la prison centrale de Goma

By
ads


Après 5 nuits au cachot du parquet de grande instance de Goma, 23 nouveaux activistes de Lutte pour le Changement (LUCHA RDC) viennent d’être transférés à la prison centrale de Munzenze pour avoir organisé une manifestation devant les installations de la maison de télécommunication Airtel en protestation de la mauvaise qualité de connexion et la sur facturation des forfaits ainsi que des transactions mobiles de l’argent via Airtel Money.

Le nombre de militants désormais détenus à la prison centrale est de 36, parmi lesquels 4 filles.

Selon Ghislain Muhiwa, un des activistes de ce mouvement, ses collègues sont accusés de trouble à l’ordre public, d’imputation dommageable et d’incitation au boycott des produits de l’entrepreneur Airtel.

Selon lui, ces accusations sont non fondées et sans preuves car ces militants ne font que manifester pacifiquement et s’acquittent de leur devoir constitutionnel.

Ces activistes qui ont déjà décrété une grève de faim pour montrer leur mécontentement d’être détenus “illégalement” se retrouvent regrouper à la plus grande maison carcérale de la province sans avoir été auditionnés par le procureur.

La LUCHA affirme qu’elle a toujours transmis une note d’information à la mairie concernant tous les mouvements de protestations qui sont organisés devant Airtel.

Pendant ce temps, la manifestation de ce lundi 23 septembre se poursuit au moment de la rédaction de cet article.

Glody Murhabazi, à Goma



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News