Nominations à la territoriale : “plusieurs gouverneurs FCC ont proposé des noms au ministre de l’intérieur”

By
ads


Par CAS-INFO

Alors que le FCC s’est attaqué à la procédure amorcée par Gilbert Kankonde pour les futures nominations au niveau de la territoriale, des informations parvenues à CAS-INFO, font état d’une collaboration entre certains cadres de la plateforme de Joseph Kabila notamment les gouverneurs des provinces, députés provinciaux et le ministère de l’intérieur au sujet de la signature incessante de l’arrêté portant mise en place et nomination au sein de la territoriale et celà à l’insu de leur hiérarchie du FCC.

« Beaucoup de noms ont été proposés par plusieurs gouverneurs qui se réclament du FCC. Leurs candidats seront bientôt nommés par le ministre de l’intérieur » a révélé à CAS-INFO, l’une des personnalités qui travaillent sur ce sujet.

« Des députés provinciaux ont également envoyé les noms de leurs collaborateurs pour qu’ils soient nommés au niveau local« , ajoute une autre source qui insiste sur le fait que les nominations à la territoriale ne doivent pas diviser les congolais.

Il y a peu, Delly Sessanga, président de l’Envol, s’était opposé aux exigences de la plate forme de Joseph Kabila, car selon lui, ces revendications mettent l’Etat sur un chemin non viable.

« La territoriale doit servir à administrer le pays et non se partager les postes entre coalisés pour contrôler les élections. L’Etat doit rester impartial pour tous. La vision du FCC c’est de mettre la territoriale au service des intérêts partisans et tuer l’Etat », avait tweeté Delly Sessanga.

La conférence des Présidents du FCC avait, au cours d’une réunion tenu le mercredi 9 septembre 2020, exigé que les nominations à la territoriale bénéficient des « larges consultations » au sein de la coalition.

« Dans cette perspective, fort des rumeurs faisant état des nominations imminentes des cadres territoriaux par le ministère de l’Intérieur, le FCC a tenu à fixer l’opinion sur ce qui suit : la territoriale participe du cadre institutionnel de l’organisation des élections. De ce fait, la nomination des cadres territoriaux, au niveau tant des entités territoriales décentralisées que celles déconcentrées, doit se dérouler en toute transparence de manière à rassurer toutes les parties prenantes au processus électoral », a fait savoir le communiqué du FCC.

Et d’ajouter :

Selon la conférence de présidents « Ces nominations devraient bénéficier de larges consultations au sein de la coalition. Elles devraient, par ailleurs, s’agissant des entités déconcentrées, tenir compte de l’impératif de la stabilité des cadres territoriaux en fonction, depuis seulement 2018, en prenant en compte les coûts comparatifs pouvant entraîner des mutations prématurées et non préparées, mais dictées uniquement par des mobiles partisans. Ces nominations doivent respecter la procédure prescrite, impliquant les ministères et commissions gouvernementales concernées y compris, les délibérations en Conseil des ministres », exigé ce communiqué.



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News