Lutte contre le COVID-19 : l’ODEP plaide pour la réduction des rémunérations du personnel politique des institutions

By
ads


Kinshasa, 02 avril 2020 (ACP).- L’Observatoire de la dépense publique (ODEP) plaide auprès du gouvernement pour la réduction de 25 % sur les rémunérations du personnel  politique  de toutes les institutions  du pays, en vue de financer  le programme de la riposte  du COVID-19, indique un document de ce service public parvenu jeudi à l’ACP.

Selon les estimations de l’ODEP,  cette mesure à court terme permettra de dégager environ 500.000.000 (cinq cent millions) USD susceptibles de financer les actions de la riposte de cette pandémie.

Dans une correspondance adressée au Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, cette enveloppe et les coupes budgétaires permettront d’alimenter le Fonds de solidarité, tel que décidé par le gouvernement de la République.

Pour l’ODEP, ces coupes budgétaires concernent le fonds spécial d’intervention pour les 13 (treize) institutions et les ministères que compte l’Etat congolais.

En plus, poursuit la source, l’ODEP préconise également qu’il soit revu à la baisse les émoluments des parlementaires à savoir, les députés nationaux, les députés provinciaux ainsi que les sénateurs. De geler aussi les promesses d’augmentation des salaires et de mécanisation des agents publics.Selon l’ODEP cette coupe permettra de dégager 95.000.000 (quatre-vingt-quinze millions) USD pour 1,5 millions agents de l’Etat par mois sur une période de  trois mois. ACP/CL/NIG



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News