L’information comme un bien public, une interpellation aux professionnels des médias, selon le ministre Muyaya

By
ads


Kinshasa, 03 mai 2021 (ACP).- Le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya Katambwe, a affirmé, lundi, lors de son intervention à la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse que l’information comme bien public, thème de ladite Journée, est une interpellation destinée aux professionnels des médias. Cette interpellation, a dit le ministre de la Communication et  médias, porte-parole du gouvernement, s’adresse aussi bien à l’homme politique, aux écoles de formation qu’aux organisations professionnelles du secteur, avant de définir « le bien public comme étant un bien appartenant à nous tous et que nous devons tous protéger », car les médias ont pour mission de consolider l’image de marque de notre pays sur le plan mondial.

Il a remercié le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, pour le choix opéré sur sa personne pour diriger ce ministère stratégique qui va conditionner l’image de la RDC.

C’est dans cette optique qu’il s’est engagé à poursuivre et à parachever des réformes dans le secteur se rapportant notamment à la révision de la loi de 1996 relative à l’exercice de la liberté en RDC, la loi sur l’accès à l’information, etc. Pour ce faire, le ministre à réaffirmer la tenue des états généraux de la presse au cours desquels, a-t-il dit, « Nous parlerons de nos médias, de leur évolution et de leur avenir, et de situer les responsabilités des uns et des autres ».

Moderniser les infrastructures et renforcer les capacités du personnel des médias publics

 « Nous devons changer notre narratif pour changer l’image de la RDC », a-t-il dit en substance, pour ce faire, nous devons nous adapter à l’évolution technologique du moment, soulignant que nous devons, dès à présent nous mettre au travail. Ce travail va commencer par la modernisation des infrastructures et le renforcement des capacités du personnel des médias publics, en l’occurrence l’ACP et la RTNC et les médias privés se mettront au pas afin d’améliorer l’information gouvernementale.

Enfin, il a rassuré les professionnels des médias de son accompagnement par l’instauration d’un cadre de concertation entre le gouvernement, les médias, les structures de régulation et d’auto régulation des médias.

S’agissant de l’Etat de siège, le ministre de la Communication et médias, a rappelé le rôle des médias durant cette période où l’exercice de la profession n’exonère pas les professionnels de la presse de leur devoir patriotique.  « Nous devons privilégier la cohésion autour de nos troupes qui sont au front », a-t-il insisté.

La Déclaration de Windhoek a joué un rôle prépondérant dans la démocratie en Afrique

Par ailleurs, le président de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), Gaby Nkabu, a rappelé le processus ayant abouti à la Déclaration de Windhoek qui, a-t-il dit, a joué un rôle prépondérant dans la démocratie en Afrique.

En ce qui concerne la RDC, la célébration de cette Journée est caractérisée par la remise du Prix de la liberté de la presse dénommée « Lucien Tshimpumpu ». Cette année, le prix sera décerné aux journalistes qui se sont distingués dans la couverture de la pandémie de la COVID-19.

JED note la recrudescence des attaques contre les journalistes

Présentant l’état des lieux de l’exercice de la liberté de la presse en RDC, le secrétaire général de Journaliste en danger (JED), Tshivis Tshivuadi, a noté la recrudescence des attaques contre les journalistes au cours de l’exercice passé, où 120 cas d’atteintes aux libertés de la presse ont été dénombrés dans le pays.

Il a fait observer que depuis l’avènement à la magistrature suprême de Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, la situation s’est améliorée car, la RDC a gagné 5 points, passant ainsi à la 149ème place sur 180 pays à risque. Il a fait remarquer, en outre, que depuis le début de cette année, son organisation a dénombré 47 cas de violations dans l’exercice de la liberté de la presse.

Pour sa part, M. Omar Diop, représentant de l’UNESCO, a, au nom de Mme Audrey Azoulay, directrice générale de cette agence des Nations Unies, loué les efforts fournis par la presse en disposant des informations fiables pendant cette période de la COVID-19.

Il a affirmé que c’est grâce à la bravoure des journalistes qui se sont rendus sur le terrain avec tous les risques de contamination, que cette crise a été comprise à travers le monde.

Nécessité pour les gouvernements de respecter leur engagement en faveur de la liberté de la presse

La directrice adjointe d’Internews, Mme Noëmie Kilembe, a indiqué que la célébration de la 30ème Journée internationale de la liberté de la presse est une occasion pour rappeler aux gouvernements du monde entier, la nécessité de respecter leur engagement en faveur de la liberté de la presse mais, elle constitue également une journée de réflexion pour les professionnels des médias sur la question relative à la liberté de la presse et à l’éthique professionnelle. Elle est une occasion de réaffirmer un soutien aux médias qui sont pris pour cibles par certains acteurs du monde économique.

Une campagne pédagogique pour comprendre le fonctionnement de la presse numérique

Prenant la parole, M. Israël Mutala, président  de l’Association des médias en ligne de la RDC (MILRDC), a annoncé le lancement de la campagne pédagogique à l’intention du public pour comprendre le fonctionnement de la presse numérique, afin de permettre aux journalistes des médias en ligne d’adopter de bonnes pratiques d’utilisation des médias numériques.

Ces activités se sont poursuivies par des interventions de différents panélistes sur des thématiques notamment, l’informatique comme bien public, la projection de l’infographie sur ce qu’est l’information en ligne, ainsi que l’activité journalistique à l’ère du numérique. La Journée mondiale de la liberté coïncide avec les 30 ans de la Déclaration de Windhoek pour le développement d’une presse africaine indépendante et pluraliste, signale-t-on.

ACP/Zng/nig



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News