Le ministre du portefeuille réhabilite le directeur général de la MIBA, Mukina Albert

By
ads


A travers une correspondance datée du 1er octobre dernier et dont une copie est parvenue à Actu30.info, le ministre du portefeuille, Clément Kuete Nyimi, a annulé la décision du conseil d’administration qu’il qualifie “d’irrégulière”, revocant le directeur général de la société Minière de Bakwanga “MIBA”.

« Je tiens à attirer votre particulière attention sur le caractère totalement irrégulier de la décision prise par le conseil d’administration tant sur la forme que sur le fond», indique la lettre.

Il a de ce fait, instruit le président du conseil d’administration de convoquer le conseil pour procéder à “l’annulation” de la dite décision.

“Je vous instruis donc, de convoquer le conseil afin de procéder à l’annulation de cette décision et de retirer vos lettres de notification y relatives”, lit-on dans cette lettre.

Selon le ministre du portefeuille, la décision revocant Albert Mukina Kanda Kanda viole les statuts de la société Minière de Bakwanga, en son article 13 alinéa 2 et la Loi Nº08/010 du 7 juillet 2008, fixant les règles relatives à l’organisation et la gestion du portefeuille de l’Etat dans l’article 13 et 17, ainsi que le décret nº13/055 du 13 décembre 2013 portant statut des mandataires publics dans les entreprises du portefeuille de l’État aux articles 8, 18, 20 et 24.

Pour rappel, le conseil d’administration de la MIBA dirigé par mgr Dieudonné Mbaya Tshiakanyi avait, dans sa lettre du 30 septembre dernier, nommé Albert Kalonji Ditutu au titre du directeur général intérimaire en remplacement de Mukina Kanda Kanda Albert.

Ce dernier a été réhabilité dans ses fonctions par le ministère du portefeuille.

Crispin Kazadi



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News