Lancement prochain d’un fonds mondial pour les victimes des violences sexuelles

By
ads


Kinshasa, 04 Sept. 2019 (ACP).- Le gynécologue et prix Nobel de la paix congolais, Denis Mukwege a annoncé  le week-end le lancement officiel d’un fonds mondial de réparation pour les victimes des violences sexuelles des conflits armés, a rapporté un communiqué de presse signé à Bukavu dans le Sud-Kivu et parvenu mercredi à l’ACP.

Selon le communiqué, le Dr Mukwege a indiqué qu’il va continuer à  réclamer la justice partout dans le monde pour les victimes en traçant une ligne rouge contre l’impunité. Il continuera à se battre pour le projet de Fonds mondial de réparation sur lequel il  travaille  depuis 2010.  Ce projet sera officiellement lancé le 31 octobre prochain.

Etant deux à partager ce prix Nobel avec l’irakienne Nadia Murad, il a fait part de l’élargissement vers d’autres pays du modèle de prise en charge des victimes des violences sexuelles utilisé par sa Fondation de Panzi dans la province du Sud-Kivu.

«Conscients que la violence sexuelle dans les conflits n’est pas seulement un problème en RDC, nous voulons élargir notre vision de la guérison holistique à l’extérieur du pays», a indiqué le gynécologue congolais.

Il s’agit de veiller à ce que «les victimes en République Centrafricaine, au Burundi, en Irak et ailleurs puissent avoir accès à une guérison holistique et ainsi que reconstruire leurs vies en toute autonomie, a-t-il renchérit, à l’occasion du 20e anniversaire de la création de l’hôpital de Panzi.

Cette structure sanitaire est née dans un contexte de conflit, l’hôpital de Panzi a, dès ses premiers jours accueilli des victimes de guerre, parmi elles, des blessés, des déplacés et des femmes victimes des violences sexuelles dont la plus part sont venues de l’Est du pays. En  plus de la prise en charge médicale, elle assure également une aide psychologique, sociale et juridique à ceux qui en ont le plus besoin.

Vingt ans après la première opération des suites d’un viol avec extrême violence en 1999, «l’hôpital de Panzi a traité plus de 55.000 victimes de crimes sexuels», a conclu le Dr Mukwege. ACP/Kayu/May



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News