Kisangani : présence policière renforcée pour empêcher une manifestation projetée par les taxi-motos

By
ads


La police a renforcé sa présence ce lundi 13 janvier dans certains coins de la ville de Kisangani (Tshopo) en vue d’étouffer une manifestation de protestation projetée par les taxi-motos contre une nouvelle taxe d’immatriculation (35 USD) instituée la semaine dernière par le gouverneur de province, Louis Mari Wale Lufungula.

En opposition aux autorités qui ont multiplié des messages de sensibilisation au civisme fiscale, les taxi-motos ont appelé à manifester ce lundi afin d’obtenir l’annulation de la décision du gouverneur.

Ainsi, la ville s’est réveillée dans une ambiance timide. Boutiques, magasins et plusieurs commerces au marché central n’ont pas ouvert jusqu’à 9H00 locales craignant d’éventuels troubles.

La police a bloqué notamment le passage sur l’avenue de l’église où est érigé l’hôtel Congo Palace, qui attend son inauguration après sa réhabilitation. Selon le ministre provincial de l’intérieur, les taxi-motos ont promis de s’attaquer à cet hôtel en signe de protestation.

Cette situation s’ajoute à une autre frustration des vendeurs du marché central de Kisangani qui désapprouvent la majoration, par l’autorité urbaine de la taxe d’étalage qui est passée de 200 FC à 500 FC.

Ernest Mukuli

 



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News