Kinshasa : Ngobila évalue à 133 %, le taux d’accroissement de son projet d’édit 2020 de 911 milliards FC comparativement au budget de 2019

By
ads


Le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a présenté, ce Mercredi 11 décembre à l’Assemblée provinciale, le projet d’édit budgétaire évalué à 911 milliards de Francs congolais pour l’exercice 2020.

Dans sa présentation, le chef de l’exécutif provincial a expliqué  que ce projet de budget présente globalement un emplacement de l’ordre de 63,5 % par rapport au budget voté pour l’année 2019.

« Les recettes de la taxe conventionnelle sur la reconstruction signée avec la fédération des entreprises est de 121 492 800 CDF. Des études menées ont conclu que le potentiel fiscal de Kinshasa est encore inexploité. Le projet de budget que j’ai l’honneur de soumettre à votre attention présente globalement un emplacement de l’ordre de 63, 5 % par rapport au budget voté pour l’année 2019.  Les prévisions réalisées à cet effet passent de 104 884 716 FC en 2019, à 244 614 137 795 soit un taux d’accroissement de 133 % »,  a déclaré Gentiny Ngobila.

En novembre 2018, André Kimbuta, alors gouverneur de la ville de Kinshasa, avait présenté à l’assemblée provinciale le projet budgétaire pour l’exercice 2019 en équilibre, en recettes et en dépenses, évalué à 487 098 612 847 FC dont 453 541 959077 FC pour le budget général et 33 556 653 770 FC pour les budgets annexes,  272,6 millions USD au taux de parité 1790 FC pour 1 dollar américain.

Pour l’instant, la répartition du projet de budget de Ngobila selon les différents axes n’est pas connue. 

Après débat avec les députés provinciaux, Gentiny Ngobila a sollicité 72 heures pour lui permettre de mieux répondre aux questions et préoccupations des élus provinciaux.

Ce projet d’édit budgétaire a été examiné et adopté au cours du Conseil des ministres du gouvernement provincial, tenu le jeudi 5 décembre dans la commune de Kimbanseke.

Il s’agit d’un projet de budget qui devra relever le défi du programme quinquennal “Kinshasa Bopeto”. Gentiny Ngobila devra donc relever plusieurs défis liés à l’état financier de la capitale congolaise marqué par des millions de dollars américains de dettes auprès de Banques privées et le coulage de recettes sans compter l’insalubrité.

Ivan Kasongo 

 



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News