Kinshasa : la police a dispersé une manifestation des employés des commerces indo-pakistanais

By
ads


Un camion anti-émeute de la Police Nationale Congolaise (PNC) a dispersé une manifestation des employés des commerces indo-pakistanais, sur l’avenue du Commerce, dans la commune de la Gombe (Kinshasa). Les manifestants voulaient s’en prendre aux commerces qui ont couvert en dépit du mot d’ordre de grève.

Ils réclament l’amélioration de leurs conditions de travail et, particulièrement, l’application du SMIG, suppression de la sous-traitance, le respect des horaires de travail et un meilleur équilibre étrangers-Congolais pendant les recrutements.

« Nous n’allons reprendre le travail que quand le SMIG sera payé, la sous-traitance supprimées, les horaires respectés, les contrats de travail signés. Nous regrettons que la police, au lieu de nous encadrer, vient ici pour nous frapper », se plaint Jean Makayanga, président adjoint de leur syndicat.

Il regrette que le contenu de leurs mémos n’ait pas été respecté.

« Nous avons déjà déposé nos mémos auprès des autorités. Ces expatriés qui continuent à ne pas nous respecter doivent fermer ( …). Nous avons été chez le Chef de l’Etat, nous avons été chez le ministre du Travail. Nous avons signé un protocole d’accord qui n’est pas respecté. S’il n’ y a pas de solution, nous allons paralyser le secteur de commerce », a-t-il ajouté.

C’est depuis le mois de janvier que les grèves sont devenues récurrentes dans ce secteur.

Ivan Kasongo



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News