Kasai: Devant la multitude des besoins, le CICR a distribué en août 2019 de l’argent liquide à près de 10,000 familles victimes de la violence

By
ads


De terribles affrontements ont déchiré en 2018 deux ethnies sur fond de conflit foncier dans la ville de Kakenge, région du Kasaï, au centre de la République démocratique du Congo (RDC). Beaucoup de personnes ont dû fuir et tout abandonner derrière eux pour se réfugier en brousse. Le calme revenu, il a fallu revenir chez soi et souvent tout reconstruire.

Devant la multitude des besoins, nous avons distribué en août 2019 de l’argent liquide à près de 10,000 familles victimes de la violence, leur permettant ainsi de répondre de manière individualisée à cette crise. Entre espoir, débrouille et peur du lendemain. Ce que les bénéficiaires en ont fait révèle pourtant des besoins universels.

Françoise, mère de neuf enfants, a démarré un petit commerce qui assure la survie de sa famille. Si elle garde le sourire aux lèvres, « c’est pour cacher ma souffrance », dit-elle. Avec l’assistance, elle a aussi pu payer les dettes qu’elle avait contractées pour assurer la scolarité de ses enfants. Une de ses filles est inscrite à l’Université de Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga. « Pour l’aider, je lui envoie des bidons d’huile de palme que j’achète ici à bon prix. Elle les revend, garde le bénéfice pour ses besoins et me renvoie le capital. »

Lire la suite ici.



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News