Kasaï : Des journalistes s’engagent à travailler pour privilégier la cohabitation pacifique entre les communautés

By
ads


Environ 30 journalistes de Tshikapa ont pris part à un atelier de sensibilisation et de renforcement de capacité des professionnels de médias organisé par la section des affaires civiles de la Monusco Tshikapa en collaboration avec l’ONG Initiatives citoyennes et l’Union congolaise des femmes des médias UCOFEM. 

Pendant deux jours soit du jeudi 23 au vendredi 24 Janvier 2020, ces journalistes ont été formés sur les principes généraux du code de déontologie et d’ethique du journaliste, les réseaux sociaux, la pratique du journalisme face aux exigences politiques en RDC, le rôle du journaliste dans la recherche de la cohabitation pacifique entre les communautés du Kasaï et les notions des droits de l’homme. 

À l’issue de cet atelier, les professionnels des médias se sont engagés à travailler pour privilégier la cohabitation pacifique entre les communautés du Kasaï. 

“Nous prenons l’engagement de respecter, de promouvoir et de mettre en oeuvre les règles et les principes suivant : 

•Faire preuve de solidarité en signalant et en dénonçant tout acte d’atteinte ou de menace à la liberté de l’information;

•Favoriser l’accès à tous les courants d’opinion et traiter tous les problèmes sans parti pris;

•Diffuser la culture de la non violence en banissant le message de haine, de violence, d’injure ou de discrimination”, peut-on lire dans cet acte d’engagement.

Le vice-gouverneur et gouverneur a.i du Kasaï, Gaston Nkole Tshimuanga, qui a clôturé ces assises a invité les journalistes à réformer leur esprit afin de permettre à la province du Kasaï de tourner la page des conflits sanglants et d’ouvrir la page de paix et non de haine. 

Fabien Ngueshe, au Kasaï



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News