Ituri : “plus de 10 000 combattants prêts à adhérer au processus de la paix à Djugu”, annonce l’ancien chef de guerre Floribert Ndjabu

By
ads


Par Siméon Isako

Les anciens chefs de guerre envoyés par Félix Tshisekedi pour des négociations depuis début juillet avec les miliciens de CODECO, dans le territoire de Djugu dans la province de l’Ituri annonce officiellement son premier bilan de travail.

Se confiant jeudi 20 août à la presse , un membre de cette délégation a fait savoir que « 10 000 combattants sont prêts à déposer les armes ».
Cette opération de pacification est intervenue après la signature d’acte d’engagement pour la paix.

« Pour le moment nous avons plus de 10 000 combattants qui sont prêts à déposer les armes pour adhérer au processus de la paix à Djugu. Ces combattants ont signé un acte d’engagement unilatéral de cessez-le feu, de la libre circulation aux passagers, et au processus de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR)« , a déclaré Floribert Ndjabu, président de la délégation lors d’une communication à Bunia.

D’après la délégation envoyée par Félix Tshisekedi, malgré le fait que les miliciens sont toujours dans le maquis, leurs états-majors a adhéré au processus de paix.

« Ils sont actuellement dans leurs bastions respectifs en attendant les dispositions qui sont en train d’être prises pour leur pré cantonnement. Nous félicitons nos frères pour cette volonté de cesser le feu pour le développement de notre province« , s’est félicité Floribert Ndjabu qui révèle une amélioration des rapports entre les FARDC et les miliciens dans cette partie du pays.

Après cette signature, l’étape suivante est le désarment, démobilisation et réinsertion (DDR) de ces combattants et leurs dépendants.



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News