Grève des professeurs à UNIKIN : les autorités académiques saisissent Félix Tshisekedi à travers l’un de ses conseillers

By
ads


Les autorités académiques de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) ont tenu une réunion ce lundi 24 février 2020 avec le conseiller spécial du chef de l’Etat et conseiller spéciale du chef de l’État et coordonnateur de la coordination pour le changement de mentalité, Jacques Kandgudia suite à la reprise ratée des activités académiques après près d’un mois de suspension.

Eustache Banza nsomwe, secrétaire général académique de l’UNIKIN reconnaît que les étudiants ont répondu massivement à l’appel ce lundi. Mais il affirme avoir posé les problèmes des professeurs au conseil spécial du chef de l’Etat qui devrait transmettre à sa hiérarchie.

« Nous en tant que représentant à l’État congolais, nous avons la double mission de satisfaire les uns et les autres. Les étudiants étaient venus nombreux, certains professeurs qui étaient disponibles ont pu commencer l’enseignement. De l’autre côté, nous avons profité de la présence du conseiller spécial pour pouvoir poser les problèmes des professeurs parce que nous sommes au milieu du village tout en cherchant à satisfaire les étudiants nous devons aussi voir dans quelle mesure les professeurs doivent trouver leur satisfaction. Ce qui fait que le conseiller spécial a eu une oreille très attentive. Il va pouvoir être notre messager auprès du chef de l’État pour que dans le temps voulu, les solutions appropriées puissent être trouvées afin que la quiétude soit sur le campus. », a dit le secrétaire général académique de l’UNIKIN.

Alors que des centaines d’étudiants se sont présentés ce lundi, les professeurs eux, ont brillé par leur absence. Ces derniers ont entamé la grève samedi dernier suite au « manque de volonté politique » du gouvernement qu’ils accusent de ne pas prendre en compte leurs revendications en améliorant leurs conditions de travail et le refus du Premier ministre de les recevoir.

Le secrétaire général académique demande « aux étudiants qui traînent encore à la maison de regagner le campus » et demande « au conseiller spécial de pouvoir nous aider à pouvoir être notre fidèle interprète auprès du chef de l’État pour que les revendications trouvent la solution dans un meilleur délai et que la quiétude règne à l’UNIKIN ».

Ivan Kasongo 

 

 

 



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News