Face à Tshisekedi, les opérateurs économiques de l’Ituri ont plaidé pour la modernisation de l’aéroport de Bunia

By
ads


Les opérateurs économiques de l’Ituri ont plaidé pour la modernisation de l’aéroport de Bunia, le chef de lieu de la province. Ce dans le but de donner une autre dimension aux échanges économiques avec les pays voisins dont l’Ouganda. Ils l’ont dit à Félix Tshisekedi au cours de la rencontre organisée à Kampala en marge de la visite officielle du chef de l’Etat congolais dans ce pays.

« Nous vous rappelons également votre promesse d’asphalter la RN 27 de Komanda à Mahagi et la RN 4 de Komanda à Kisangani. Notre aéroport ne répond aux besoins nécessaires pour faire avancer l’économie de la province et du pays. A défaut de le reconstruire, il faut le moderniser », ont-il dit au Chef de l’Etat. Cette demande est également formulée dans le mémorandum transmis à l’occasion à Félix Tshisekedi.

L’aéroport de Bunia est classé catégorie à l’échelle nationale. Il est à  1275m d’altitude à  environ 30km à l’Ouest du Lac Albert. En 2013, l’aéroport s’était doté de nouveaux équipements de navigation aérienne fournis par la mission onusienne. Ces matériels avaient coûté la bagatelle de 450.000 dollars américains entièrement financée par la MONUSCO. C’était pour permettre de faire atterrir et décoller des avions de jour comme de nuit. En plus du balisage du tarmac et de la piste d’atterrissage et de décollage longue de 1850 mètres, la MONUSCO avait doté cet aéroport de matériels de communication radio permettant à la tour de contrôle de localiser un avion et de communiquer avec son équipage dans un rayon d’au moins 120 kms, soit 2 fois la portée des matériels remplacés.

Contexte

La visite du Chef de l’Etat congolais à Kampala avait un fort volet économique. Félix Tshisekedi et Yoweri Musevenu ont souligné l’importance de développer les infrastructures transfrontalières qui, disent-ils dans le communiqué final de leur rencontre, sont essentielles pour faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays. Ils ont identifié et convenu d’entreprendre et développement conjoint des réseaux clés suivants dans les 24 mois : la route Mpondwe-Beni (977km), la route Goli-Bunia (181 km) et la route Bunagana-Rutshuru (24km).

Les membres des deux gouvernements vont se rencontrer dans un délai de deux mois pour convenir des modalités de mise en œuvre de ces projets routiers.



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News