Covid-19 : les Magistrats des parquets appelés à décongestionner les maisons carcérales

By
ads


This post has already been read 22 times!

Après les différentes mesures de riposte prises par les autorités publiques pour limiter la propagation du Covid-19 sur le sol congolais, le Procureur Général près la Cour de Cassation, Me Victor Mumba, a demandé à tous les magistrats des Parquets près les juridictions inférieures de procéder à la décongestion des maisons carcérales de leurs ressorts. L’objectif est d’éviter la propagation de l’épidémie chez les prisonniers. Cette décision survient après celle du ministre de la Justice et Garde des sceaux, Me Célestin TundayaKasende, qui a récemment signé un communiqué interdisant les visites dans les différentes prisons sur l’étendue de la République.

Pour Me Victor Mumba, les Procureurs Généraux près les Cours d’appel de toutes les provinces doivent procéder à l’examen des cas de détenus préventifs en vue d’ordonner l’élargissement de ceux qui sont poursuivis pour des faits bénins. Et de classer sans suite leurs dossiers, soit pour inopportunité des poursuites, ou encore pour des faits non infractionnels. Ce faisant, le PG près la Cour de Cassation a demandé aux autres procureurs, à travers une note communicative, de mettre en liberté provisoire ceux qui réunissent les conditions pour bénéficier de cette mesure, moyennant le paiement des amendes transactionnelles ou d’un cautionnement abordable, tout en veillant à la réparation des préjudices causés.

Par ailleurs, la Fondation Bill Clinton pour la Paix (FBCP) a appelé il y a une semaine, les autorités politico-administratives et judiciaires du pays à prendre des précautions pour protéger tous les prisonniers ainsi que des détenus en prévention dans les prisons et maisons carcérales avant que cela ne soit trop tard. Car, a-t-il dit, les milieux carcéraux en RDC sont des lieux dits fragiles, où la contamination du Covid-19 est facilement développée au vu de la malnutrition et au manque criant d’approvisionnement en médicament auquel les prisonniers font face.

Depuis l’apparition des premiers cas testés positifs à la pandémie du Covid-19, les mesures préventives ont été prises par les autorités politiques, administratives, judiciaires et religieuses dans le but de faire face à la propagation de ce virus en République Démocratique du Congo. Il s’agit, entre autres, de l’interdiction des rassemblements de plus de 20 personnes, la fermeture des églises, écoles, universités, restaurants, bars. La limitation du nombre de personnes dans les transports en commun, etc.

A savoir, la République Démocratique du Congo vient d’enregistrer un quatrième décès et une quarantaine de cas testés positifs, confirmés par l’Institut Nationale de Recherche Biomédicale.

Cyprien Indi



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News