Coronavirus : la RDC est parmi les 13 pays africains « prioritaires » à risque de contamination, selon l’OMS

By
ads


L’Organisation mondiale de la santé (OMS) mentionne que la République démocratique du Congo est parmi les 13 pays africains « prioritaires » à risque de contamination par l’épidémie de coronavirus, au regard de ses échanges commerciaux avec la chine.

Même si les risques ne sont pas encore avérés, l’agence onusienne appelle ainsi à la prudence.

« Nous sommes encouragés par la baisse continue des cas en chine. Cependant la propagation de la maladie dans d’autres pays du monde est inquiétante. La situation épidémiologique au 24 Février 2020 publiée par l’OMS fait état de 79331 cas confirmés, 2618 décès, dans le monde, soit 77262 cas confirmés et 2595 décès en Chine. La RDC fait partie des 13 pays prioritaires dans la région africaine en raison du volume élevé des échanges commerciaux avec la chine », a dit le chef d’équipe d’urgence de santé publique de l’OMS en RDC, Dr Gervais Folefack au cours de la conférence hebdomadaire de l’ONU mercredi à Kinshasa.

Il rappelle en outre, que le gouvernement et l’OMS ont déjà activé un centre des opérations d’urgence à l’aéroport international de N’djili pour prendre en charge des cas probables de contamination.

« En RDC, nous n’avons aucun cas confirmé du Covid-19 dans le pays. Le gouvernement avec l’appui de l’OMS et des autres partenaires poursuit les activités de préparation à une éventuelle épidémie. Au 25 février 2020, il y a eu activation d’un centre des opérations d’urgence de santé publique ; mise en place d’un système de gestion des incidents managers et des commissions ; élaboration d’un plan de préparation et réponse, sur 12 mois ; tenue d’un exercice de simulation à l’aéroport international de Ndjili », a-t-il ajouté.

Le centre interdisciplinaire de gestion de risque sanitaire (CIGERS) de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) avait, au cours d’une matinée scientifique, tenue le mercredi 12 février, sensibilisé la population sur le respect des mesures de prévention de la maladie à Coronavirus signalée depuis décembre 2019 en Chine.

Pour sa part, Dr Eteni Longondo, ministre de la santé publique a déjà dit que le pays est prêt à riposte s’il y a des cas notifiés de coronavirus sur son territoire.

Ivan Kasongo

 

 

 

 

 

 



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News