Balkanisation : Bitakwira critique le silence des Kivutiens et dénonce la “haine” de Fayulu

By
ads


Par CAS-INFO

Justin Bitakwira sort de son silence en réagissant aux propos tenus le lundi dernier par Martin Fayulu au sujet du plan de balkanisation du pays. Après sa tournée à Beni, l’ancien candidat à la présidentielle avait affirmé que le projet de diviser le pays se trouverait déjà selon lui à 70% du taux d’exécution dont 55% ont été réalisés avec la complicité de Joseph Kabila.

Justin Bitakwira qui désapprouve la déclaration du leader de l’Ecide demande à ce dernier de fournir les preuves de ses allégations.

« Je ne suis pas d’accord avec Fayulu parce que si nous sommes uniquement divisés à l’intérieur du Congo, ça profite plus à l’énnémi qu’à la République. Donc, nous devons être soudés et cela du président de la République aux petits citoyens du village. Nous tous, nous devons parler d’une seule voix, dans le cas contraire, ça bénéficie à l’énnémi de la République », a déclaré Justin Bitakwira lors d’un point de presse animé mercredi à Kinshasa.

Le notable d’Uvira (Sud – Kivu) appelle l’opposant Fayulu à se delester de la politique spectacle.

« A-t-il raison ? A-t-il tort ? Certainement non, parce que je suis en train de sentir que certains acteurs politiques sont plus animés par la haine que par la politique action. »

Toutefois, Justin Bitakwira qui reconnaît l’existence d’un plan visant le morcellement de la RDC ne s’imagine pas
« qu’une rébellion ougandaise qui s’oppose contre le système politique ougandais, devienne une rébellion qui viole et tue au congo. « Si c’était réellement une rébellion ougandaise, elle allait s’attaquer à l’Ouganda », dit -il.

Pour rappel, Martin Fayulu n’est pas seul à avoir dénoncé la progression de ce plan. De retour de Beni fin décembre, le cardinal Fridolin Ambongo avait également alerté l’opinion sur les tueries en masse des habitants remplacés dans leurs villages par des populations généralement d’origine rwandophones et ougandophones. L’église protestante qui s’est également prononcée sur la question a appelé à des concertations nationales pour empêcher la matérialisation de ce projet.



Source link

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may also like

Hot News